Gynéco-Esthétique

Laser Co2

‌La Gynéco-esthétique se consacre au rajeunissement des parties intimes de la femme, qui souffrent comme le reste du corps des effets du temps. Que ce soit suite à un accouchement, des changements hormonaux, une maladie ou dû à la ménopause, il est courant que la tonicité vaginale se modifie, que la couleur de la peau et des muqueuses s’assombrisse, que des problèmes urinaires apparaissent et que les rapports sexuels deviennent moins agréables.

La Gynéco-esthétique propose des solutions pour retrouver santé et bien-être intimes.

Le Laser Co2 est utilisé en gynéco-esthétique pour divers aspects:

  • Le rajeunissement vaginal

Entre 35 et 45 ans, l’objectif de ce traitement est de lutter contre la rétraction de la muqueuse vaginale, pour la restauration du canal vaginal, principalement après l’accouchement, et une plus grande hydratation de la muqueuse. Le Laser Co2 aide également dans le traitement de l’incontinence urinaire et sa prévention.

À partir de 45 ans, l’objectif est de lutter contre le vieillissement vaginal causé par le déclin hormonal et d’accroître l’hydratation de cette partie du corps. Le Laser favorise le rajeunissement externe des grandes et des petites lèvres, qui redeviennent plus toniques. Il aide également dans le traitement de l’incontinence urinaire et sa prévention.

Ce traitement nécessite des examens gynécologiques normaux (cytologie et échographie vaginale) effectués au cours des 9 derniers mois.

  • Le peeling

Le Laser Co2 est utilisé pour effectuer un peeling quand l’objectif est d’améliorer la texture et la coloration de la zone anogénitale et de l’aine.

 

Ces traitements laser peuvent être effectués même sous traitement hormonal (substitution ou contraceptif), mais pas pendant la grossesse (ni dans les 3 mois suivant l’accouchement), ni pendant les règles.

Ces traitements permettent de reprendre sa routine immédiatement.

Principales pathologies traitées:

  • Sécheresse vaginale
  • Rajeunissement pós partum
  • Incontinence urinaire légère
  • Parties génitales, zone pubienne et de l’aine foncées
  • Atrophie vaginale